mercredi 26 juin 2013

26 juin, "Ich bin ein Berliner !"

26 juin 1963
JFK sur le mur de Berlin...
Un Vopo Est-Allemand tente de rejoindre le secteur français en 1961
Le mur de Berlin, symbole de la guerre froide, a été l'horizon de toutes les générations de l'après guerre, et sa chute, le 9 novembre 1989 marque la fin historique du XX° siècle, d'une Europe déchirée et divisée par des guerres fratricides.

A cette époque, nous attendions tous sous l'uniforme, "le matin du grand soir" et Berlin était le coeur de cette "Guerre Froide" ville divisée, balafrée par le mur de la honte depuis 1961, objet de toutes les attentions et des tensions les plus symboliques...

Le 26 juin 1963, depuis le balcon de l'hôtel de ville de Schöneberg, qui était alors le siège de la municipalité de Berlin-Ouest, située en secteur d'occupation américain, Kennedy prononce un discours célèbre et lance à la fin cette phrase devenue historique : "Ich bin ein Berliner !" ("je suis un berlinois !")


Extrait du discours de JFK à Berlin en 1963

« Il y a beaucoup de gens dans le monde qui ne comprennent pas ou qui prétendent ne pas comprendre quelle est la grande différence entre le monde libre et le monde communiste.
Qu'ils viennent à Berlin !
Il y en a qui disent qu'en Europe et ailleurs, nous pouvons travailler avec les communistes. Qu'ils viennent à Berlin ! Lass sie nach Berlin kommen !
Notre liberté éprouve certes beaucoup de difficultés et notre démocratie n'est pas parfaite. Cependant, nous n'avons jamais eu besoin, nous, d'ériger un mur pour empêcher notre peuple de s'enfuir. [...] Le mur fournit la démonstration éclatante de la faillite du système communiste. Cette faillite est visible aux yeux du monde entier. Nous n'éprouvons aucune satisfaction en voyant ce mur, car il constitue à nos yeux une offense non seulement à l'histoire mais encore une offense à l'humanité. [...]
Il y a 2 000 ans, la phrase la plus glorieuse était civis romanus sum (« je suis citoyen romain »). Aujourd'hui, dans le monde de la liberté, la phrase la plus glorieuse est Ich bin ein Berliner... 

Tous les hommes libres, où qu'ils vivent, sont citoyens de Berlin. C'est pourquoi, en tant qu'homme libre, je suis fier de dire : Ich bin ein Berliner ! »
JFK Berlin le 26 juin 2013

Le monde a bien changé, et les Etats unis qui protégeaient hier nos libertés, menacent aujourd'hui par leur système économique la civilisation européenne dont les valeurs se retrouvent défendues par la nouvelle Russie...

Mais cette phrase prononcée par l'un des plus grands Présidents des Etats Unis, reste dans les mémoires comme l'un des symboles les plus forts de la solidarité et la compassion  humaine quand la liberté est menacée quelque part dans le Monde....



Véronika - Jean Pax Méfret




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter cette règle.