dimanche 16 juin 2013

Un guyanais entre l'Orient et l'Occident...

16 juin 2013, publié sur le lien : Cayenne

XIX° SIECLE,

Un Cayennais entre l'Orient et l'Occident...


Ou quand un "illustre inconnu" fait son apparition au coeur de l'actualité...


Résumé : 
Ismaÿl Urbain est un métis né à Cayenne en 1812, très jeune il s'engage aux côtés des Saint Simoniens et se passionne pour l'Orient. D'abord en Egypte où il se convertit à l'Islam pour se rapprocher des arabes, puis en Algérie où il s'installe et sert pendant de nombreuses années comme interprète.
Très proche des "indigènes" il les défend âprement, face au colonialisme, et ses idées modernes, si elles lui attirent la haine des colons, reçoivent en revanche une attention bienveillante de la part du Duc d'Aumale, du roi Louis Philippe, puis la confiance de Napoléon III. Et c'est sur les conseils et réflexions du guyanais devenu conseiller personnel, que l'Empereur développera la doctrine politique du "Royaume arabe", qui pendant un temps rapprochera l'Orient et l'Occident ... Ismaÿl Urbain meurt à Alger à l'âge de 72 ans.

L'article est reproduit sur ce blog en page "Histoire"

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter cette règle.