dimanche 1 septembre 2013

Salut à l'Officier !

MÊME L'ACTE DE RECONNAÎTRE SE MÉRITE 
PAR SA PROPRE DIGNITÉ...

"La comédie humaine me hérisse. 
C'est l'épreuve qui révèle le salaud et l'honnête homme. 
Tel est devenu l'un des principes qui ont guidé ma vie"

(Hélie de Saint Marc, "L'aventure et l'espérance")

Honneurs militaires rendus au commandant Hélie de saint Marc le 30 août 2013 à Lyon - ©JEFF PACHOUD / AFP

La disparition du Commandant Hélie de Saint Marc ce guerrier humaniste , "éveilleur de conscience", a provoqué de nombreuses réactions d'hommages sincères de la part de personnes très diverses et parfois même opposées en France et à l'étranger. La foule en larmes venue se déplacer à ses obsèques témoigne de la reconnaissance de la Nation tout entière..

Nos dirigeants par contre ont brillé par leur absence, suivis par leurs serviles médias et des membres du Haut Commandement, qui quant à eux semblent obéir plus à leur carriérisme qu'à leurs devoirs d'officier de la Nation. 
Tous ces lâches ont relégué la mort de cet officier hautement décoré, de ce grand écrivain de notre temps au rang d'un éphémère fait divers sans importance...

Cette absence de nos "responsables politiques", pourtant si prompts à triturer le passé pour servir une auto flagellation repentante chronique et malsaine, a surpris, choqué, et j'avoue avoir moi-même pendant un temps, regretté amèrement cette faute grave.

Mais les socialistes au pouvoir n'ont pas ici commis de faute : ils ont tenté de pratiquer une forme d'insulte lâche qui leur est coutumière..

Ne tombons pas dans le piège de la rancœur et de l'indignation même légitimes, et rappelons nous la mémoire de cet homme, qui toute sa vie durant, a préféré suivre la voie difficile de l'Honneur plutôt que le confort des honneurs.

Aucun ministre, aucun secrétaire d'Etat, aucun représentant du Ministère à ses obsèques... Cela vous étonne ?

Je suis convaincu, que le silence de nos "dirigeants" n'est pas de l'indifférence, mais un acte conscient de lâcheté et qui trahit "in fine" l'importance et la puissance toujours vivantes d'un Homme d'Honneur tel que Hélie de Saint Marc. 

Le Commandant aujourd'hui a rejoint la cohorte des ombres héroïques qui marchent silencieusement au pas depuis des siècles et nous guident dans nos combats. 
Et la seule reconnaissance de la Nation à un tel homme, le seul hommage digne du sacrifice de son existence, n'existe que dans les actes à venir de ses enfants.

C'est pour cela que les faibles ne sont pas sortis de leurs palais ce vendredi 30 août pour honorer l'incarnation d'une éthique qui leur fait peur car elle les rappelle à leur indignité et leur veulerie. 
Car tous ces Hommes immortels, du haut de nos mémoires, les regardent toujours, leurs donnant, même dans le silence des disparus, une leçon de grandeur d'actes, et d'humilité de pensées qu'ils ne pourront jamais connaître.

Je ne suis donc ni déçu, ni surpris et encore moins fâché de l'absence de représentants du gouvernement actuel aux obsèques du Commandant Hélie de Saint Marc, car à mon coeur, ils sont indignes de leurs fonctions et surtout indignes de l'honneur d'approcher de leurs ombres misérables un brave parmi les braves en partance pour le Walhalla...

Erwan Castel, Cayenne le 1er septembre 2013



"Le souvenir n'est pas une tristesse, mais une respiration intérieure. Il est le signe que quelque chose s'est réellement passé dans notre existence : les passions et les jours ne se sont pas confondus ; notre cœur a gardé l'empreinte d'autrui." 
(Hélie de saint Marc, "Les sentinelles du soir")

__________________________________________

Un vibrant hommage a quand même été réalisé par des médias..... russes !


Hommage au Commandant
"La Voix de la Russie" -  JT du 2 septembre 2013

Le Lien ci-dessous


__________________________________________



POUR MIEUX CONNAITRE LA VIE DU COMMANDANT HELIE DE SAINT MARC


BIBLIOGRAPHIE

SES LIVRES

Les Champs de braises. Mémoires avec Laurent Beccaria, édition Perrin, 1995, (ISBN 2262011184) , Prix littéraire de l'armée de terre - Erwan Bergot en 1995, Prix Femina essai en 1996.

Les Sentinelles du soir, édition Les Arènes, 1999, (ISBN 2912485029)

Indochine, notre guerre orpheline, édition Les Arènes, 2000, (ISBN 2912485207)

Notre histoire (1922-1945) avec August von Kageneck, conversations recueillies par Étienne de Montety, édition Les Arènes, 2002, (ISBN 2912485347)

Toute une vie ou Paroles d'Hélie de Saint Marc écrit en collaboration avec Laurent Beccaria, volume comprenant un CD audio d'émission radiophonique, édition Les Arènes, 2004, (ISBN 2912485770)

La Guerre d'Algérie 1954-1962, avec Patrick Buisson, préface de Michel Déon (avec DVD), Albin Michel, 2009 (ISBN 222618175X)

L’Aventure et l’Espérance, édition Les Arènes, 2010, (ISBN 9782352040910)

UNE BIOGRAPHIE

Hélie de Saint-Marc, par Laurent Beccaria, éd. Perrin, 1989 ; rééd. « Tempus », 2008.


SUR INTERNET

SITE OFFICIELLe lien ici : Hélie de Saint Marc
GROUPE FB - Le lien ici : Les amis d'Hélie de Saint Marc



SUR CE BLOG :

29/08/2013 : Une sélection d'hommages réalisés à l'occasion sa mort (mise à jour régulière) - Le Lien ici: Page d'Or

28/08/ 2013 : Une évocation de sa vie à travers ses témoignages - Le lien ici: Mes respects Mon Commandant !

25/08/2013 : Article sur les hmongs du Laos avec des citations du Commandant : La blessure jaune

14/07/2013 : Articles sur le Commandant - Le lien ici : Pratiquer l'honneur contre les honneurs



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter cette règle.