jeudi 13 février 2014

Fais ce que dois advienne que pourra !

Les peuples d'Europe se réveillent !



Le carcan mondialiste d'une "CEE" (UE) illégitime et soumise aux intérêts extérieurs, se fissure par sa propre hérésie révélant un système moribond qui cherche dans une fuite en avant à éviter son effondrement. Partout devant l'arrivée du chaos mondialistes, les identitaires se lèvent pour dénoncer les aberrations économiques morales et politiques et retrouver une harmonie nationale naturelle et historique autour de leurs terroirs traditionnels.

Car le mot terroir c'est avant tout la terre, celle qui nourrit la famille, la dernière demeure des ancêtres qui l'ont nourrie de leur sueur et de leur sang. C'est la fondation de nos différences qui sont autant de trésors entretenant la richesse humaine.

Le "local" est selon mois la solution face au "global" et il n'est pas un repli sur soi, au contraire car il permet de tisser entre les peuples un réseau de gouvernances adaptées à leurs territoires respectifs qui expriment une volonté de contrôle adapté de leur avenir, dans une marche en avant vers la modernité : protéger l'environnement immédiat, développer une démocratie directe et permanente etc...

Le combat de demain sera local et fédéral à la fois, protégeant les identités de chacun et l'avenir de tous.

Erwan Castel le 11 février 2014


La rébellion "antisystème se doit si elle ne veut pas finir dans une impasse où être corrompue par la pouvoir rester anonyme et collective, par delà les clivages politiques et sociaux...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter cette règle.