mardi 11 mars 2014

François Hollande : laquais et bouffon * !

Publié initialement sur Facebook le 11 mars 2014

Vendredi 7 mars le "maréchal sayanim" BHL a organisé une rencontre entre le supplétif Hollande et le chien affamé Vitali Klitschko leader de l'insurrection ukrainienne... 

Voilà une photo qui résume à elle seule, quels sont les véritables enjeux disputés en Ukraine... 

Quand la Russie défend l'espace vital de son empire historique, il s'agit pour une Europe à l'économie vacillante de faire main basse sur des réserves de gaz et leur acheminement, serrant par la même occasion d'un cran le collier étrangleur que leur maître étasunien veut mettre sur l'ours russe. 

L'opposition, dont les intérêts personnels des meneurs s'avèrent plus financiers que patriotiques, semble téléguidée depuis Washington et Bruxelles, ainsi Vitali Klitschko, exilé fiscal disposant d'une fortune estimée à 12 millions de dollars US et une carte de sécurité sociale US, et le statut de résident permanent aux USA et en Allemagne (qui pilote la position de l'UE dans la crise) 
Quant au troisième larron, qui vient réclamer l'Hommage lige du président français, il ne fait que confirmer la réalité de cette révolution d'affairistes allumée par des snipers meurtriers : C'est le "baron du chocolat", Petro Porochenko, qui a fait sa fortune (1.6 milliard de dollars) sur les ruines de l'Ukraine soviétique et n'a rejoint le noble mouvement démocratique qu'une fois votées les restrictions douanières touchant ses transactions internationales !. 

C'est donc l'industrie germano-américaine qui tire en Europe, les ficelles de cette opposition cupide et qui attend en retour un os à ronger, comme notre médiocre locataire élyséen, qui lui n'a toujours pas compris quel rôle devait tenir la France sur la scène internationale !

En effet, la France, qui avait réussi à se tenir fièrement à distance de la puissante thalassocratie pendant 40 ans, a sombré dans une complète servitude, esclave d'une politique menée par les USA et servant une économie libérale internationale dont BHL est un pyromane de service...

Dans un conflit étranger, le devoir d'un pays tiers est de rester neutre ou au pire de tenter une conciliation diplomatique équitable et qui exige une équidistance avec les différents acteurs du conflit. 

Les interventions belligènes réalisées en Ukraine, les tapis rouges déroulés devant l'opposition, sont les preuves d'une impartialité irresponsable de nos gouvernants, car ces marques de collaboration partiales constituent une insulte envers la Russie, qui risque de nous faire payer cet irrespect de sa souveraineté, et surtout du droit international dont nous avons l'outrecuidance de prétendre être les parangons ! 

L'UE en n'obéissant qu'à son ventre n'est plus qu'une prostituée en train de perdre la tête !


Erwan Castel le 11 mars 2014

NOTES :

LAQUAIS : "Au sens originel du terme, un laquais (du grec médiéval oulakês, du turc ulaq, « courrier à pied ») est un valet portant livrée aux armes de son maître. Personne exerçant un métier à gages disparu, il annonçait la visite de personnes au domicile et accompagnait à l'extérieur les personnes qui l'employaient, se juchant notamment à l'arrière du carrosse de son maître ou sa maîtresse." (source : Wikipédia)

BOUFFON : "Le bouffon, fou du roi, ou fou est un personnage comique, dont la profession était de faire rire les gens." (source : Wikipédia)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter cette règle.