vendredi 29 août 2014

De la Bretagne au Donbass, mes patries charnelles...

EUROPA


Beaucoup de personnes s'interrogent sur mon inquiétude passionnée pour la crise ukrainienne... Je leur réponds que c'est moi qui ne comprends pas leur indifférence ou insouciance vis à vis d'une guerre qui frappe un territoire européen. 

Car ce territoire au bord de la mer d'Azov fait partie de notre Histoire !

Je suis un celto-germain, originaire de Bretagne, né et éduqué en France, mais j'ai conscience de bénéficier d'un héritage plus vaste et plus ancien, celui d'une civilisation multimillénaire, qui a traversé les guerres de conquêtes, les pratiques cultuelles ou les frontières évolutives, pour offrir aux citoyens de l'Islande au Bosphore une destinée commune et une identité que l'on nomme: "EUROPA".

J'utilise volontairement sa forme antique et mythique: "Europa", pour ne pas la confondre avec l'abjecte "Union Européenne", ce vulgaire bureau d'enregistrement des décisions mercantiles de la Thalassocratie étasunienne... 

Car l'Europe que je chante dans mon coeur elle est celle des peuples fondateurs, ceux qui saluant le soleil au matin de son histoire ont développé une pensée identitaire plurielle, offrant à la chaîne des générations la connaissance, les techniques, les arts mais aussi ce rêve gardé intact depuis qu'un homme libre au pied d'un vieux chêne a voulu interroger les étoiles et les dieux...

Il est temps que la fille d'Agenor soit libérée des griffes du Taureau américain qui a emmené sa destinée au delà des mers... "Europa" est continentale ancrée dans ses valeurs terrestres et traditionnelles et justement, dans le Donbass, un peuple s'est levé sous les bombardements avec honneur et courage, pour refuser cet esclavage de l'économie mais aussi de la pensée venue de la Mer...

Le mythique enlèvement d'Europa vers l'île de Crête vue par Titien
Ceux qui sont indifférents au sort de l'Europe (mais pas de l'euro) se contentant de leur petit univers artificiel et narcissique, sont déjà tombé en esclavage ayant, comme disait Jacques Brel, "de la graisse autour du coeur et de la cervelle"... 

Quant aux Hommes libres, ceux pour qui le bonheur et la liberté ne s'achètent pas dans un supermarché, cette guerre frappe leurs coeurs européens irrigués par les légendes des forêts de l"Atlantique à l'Oural et réveillent leurs esprits forgés par le souvenirs des batailles !

Car ce que nous a donné l'Europe pour l'éternité c'est l'Amour de la Liberté !
Voilà pourquoi aujourd'hui je suis de Donetsk et Lugansk.

Erwan Castel

lien de la vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/results?search_query=this+europa

2 commentaires :

  1. Comme toi Erwan,
    Je suis un Breton, fidèle a mon drapeau Gwen a Du et je suis révolté par les commentaires des médias qui analysent cette guerre...Ce fast food de l'information qui n'écoute que les puissants......Les gentils de l'Otan contre un peuple en colère, un peuple en armes qui ne fait que défendre sa langue, ses traditions et son histoire.....Peu m'importe que des mercenaires Russes aident leurs frères du Donbass.....L'Otan informe bien le gouvernement putschiste de Kiev....Yann Fouéré ne parlait-il pas de l'Europe aux 100 drapeaux....Je ne sais pas de quoi demain sera fait.....Si la Russie intègrera la République du Donbass dans ses frontières ou si un nouvel Etat libre verra le jour ? .....Ce que je sais aujourd'hui c'est que l'artillerie lourde Ukrainienne bombarde les quartiers de Donetsk et les villages de l'Est Ukrainien et que trop de civils meurent......Les combattants du Donbass sont peut être les derniers défenseurs de l'Occident contre l'impérialisme et l'oligarchie financière....
    L'Otan et l'Europe applaudissent et soutiennent les factieux de Kiev, attention au retour de bâton......
    Merci Erwan.....Ici au moins sur ton blog, c'est la voix de la liberté qui parle, continue à nous informer sur la situation politique et militaire dans le Donbass....Non a l'Europe mercantile des dépeceurs de peuple, oui à l'Europe Libre.....
    Amicalement, Robert

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont les bienvenus, à condition qu'ils ne soient pas diffamatoires et injurieux. Merci de respecter cette règle.